Air chaud

On distingue deux grandes techniques de chauffage pour les locaux de grand volume: les techniques par air chaud (ou par convection) et les techniques par rayonnement.

Le choix de la technique dépend d’un certain nombre de critères qui seront à prendre en compte lors de l’étude du projet et de la prescription du matériel: isolation du bâtiment, hauteur, renouvellement d’air, type de construction (lourde ou légère pour le facteur d’inertie), type d’activité, type de poste etc.

Les solutions par air chaud sont généralement très bien adaptées pour des bâtiments bien à moyennement isolés, de hauteur faible à moyenne et présentant des courants d’air limités. Elles présentent notamment l’intérêt du confort convectif traditionnel bien connu des utilisateurs.

Les solutions de chauffage par air chaud sont réparties en deux grandes familles :

– les techniques décentralisées à gaz : aérothermes gaz, générateurs d’air chaud, CTA gaz, unités de toiture réversible REV. Ces techniques offrent l’avantage de coûts d’exploitation limités grâce aux techniques à gaz direct (appareils de production-émission = pas d’inertie, pas de pertes liées à un fluide caloporteur, possibilités de points de consignes spécifiques par zones etc.).

– les techniques centralisées utilisant un fluide caloporteur (eau chaude/eau froide) : aérothermes eau chaude. Ces techniques présentent l’avantage d’une maintenance centralisée sur un seul appareil de production (chaudière avec brûleur standard, PAC etc.) et peuvent être installés (dans certaines conditions) y compris dans des locaux à risques où les appareils à gaz direct ne sont pas autorisés.

Afin d’optimiser la performance énergétique du bâtiment, ces techniques sont couramment  associées à des solutions Adventair* de diffusion par gaines textiles et à des rideaux d’air.

* Exeltec et Adventair sont des marques commerciales du groupe Exeltec.

Retour en haut