Chauffage gymnase

Des contraintes importantes concernant le chauffage, la ventilation et le traitement de l’air des grands volumes doivent être prises en compte. Le
chauffage gymnase est encore plus complexe. Les halles sportives sont souvent mal isolées et supportent de nombreux courants d’air. En plus des critères habituels à analyser (hauteur, volume, surface) les gymnases, qui font partie des établissements recevant du public (ERP), ont une réglementation très stricte en matière de chauffage. D’autre part il convient de noter la présence de personnes dans différentes postures (assis/debout – immobiles/statiques). Il arrive souvent que les gymnases connaissent de longues périodes d’inoccupation avant de rencontrer des pics de fréquentation, il sera donc important de veiller à pouvoir chauffer l’enceinte par zones et par périodes. Il est aussi important de bien gérer les apports d’air neuf (les utilisateurs engendrent un taux de CO2 élevé). Il faut aussi savoir quels sports sont pratiqués dans l’enceinte du gymnase et répondre
aux contraintes acoustiques (présence de tribunes de spectateurs, spectacles…). Pour terminer il faudra savoir si un système de rafraîchissement est nécessaire ou non durant la période estivale.

Après avoir recueilli et analysé l’ensemble des critères nos équipes techniques mettront tout en oeuvre pour vous fournir la solution de chauffage gymnase la mieux adaptée au niveau du confort thermique et climatique en respectant votre budget et en valorisant la protection environnementale. La réglementation thermique du Grenelle 2012 oblige à une maîtrise des consommations énergétiques. Notre réseau couvrant l’ensemble du territoire nous pourrons vous conseiller avant, pendant et après l’installation quel que soit l’endroit où se situe le gymnase que vous souhaitez chauffer.

Pour le chauffage gymnase des solutions de chauffage au gaz direct décentralisées sont proposées (aérothermes gaz, tubes radiant gaz, générateurs
air chaud, panneaux radiants lumineux gaz). Des solutions de chauffage centralisé sont aussi possibles (tubes radiant gaz à génération centralisée, CTA gaz, aérothermes à fluide caloporteur eau chaude/eau froide). Des techniques innovantes peuvent y être associées afin d’optimiser les résultats (rideaux d’air, gaines textiles, panneaux rayonnants).

Les tubes radiants mixent des techniques de chauffage gaz direct (sans fluide caloporteur) et celles de rayonnement infrarouge ce qui représente un double avantage. Ils conviennent particulièrement bien aux locaux peu à très bien isolés. Le rendement du rayonnement et la durée de vie sont exceptionnels grâce à un processus interne de calorisation des tubes émetteurs. Les réflecteurs en aluminium poli garantissent un coefficient de réflexion de 97%. L’assemblage par bride Torcite entraîne une étanchéité du réseau aéraulique et une grande fiabilité dans le fonctionnement. Les tubes émetteurs peuvent se dilater sans que la structure de l’appareil ne supporte de déformation grâce à un système spécifique d’absorption.
Notre gamme se décline en près de 90 modèles de différentes longueurs émettrices et de différentes puissances. Nous disposons de tubes radiants en
épingles ou linéaires. Leur grande légèreté autorise leur installation en n’importe lieu sans encombrer le sol. Les économies d’énergie réalisées avec les tubes radiants peuvent aller jusqu’à 50%/an car la température est obtenue rapidement puisqu’il n’y a pas de circuit d’eau à chauffer préalablement et qu’il n’y a pas de consommation électrique. Silencieux, leur rayonnement imite le rayonnement naturel limitant les déperditions liées à la tratification, aux courants d’air et au chauffage de l’air. Les rayons réchauffent uniquement les masses qu’ils rencontrent et sont inclinés vers le bas.

 

 

 

Retour en haut